Crèmes solaires : bien choisir son indice de protection

15, 20, 30, 50… Si l’on sait que les crèmes solaires doivent être choisies en fonction de notre peau, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la multitude de crèmes proposées en rayon. Indispensables l’été avant toute exposition au soleil, les crèmes solaires doivent être choisies avec précaution, en prenant surtout en compte l’indice de protection.

Comprendre les indices de protection

L’indice de protection (IP), parfois noté FPS (Facteur de Protection Solaire) ou SPF (Sun Protection Factor), juge le pouvoir protecteur d’un produit contre les coups de soleil et concerne donc principalement la protection anti-UVB. Il a la même signification dans tous les pays et est déterminé par des tests standardisés.

En théorie, un indice de protection solaire de 20 multiplierait par 20 le temps d’exposition sans crainte de coup de soleil, par rapport à une peau non protégée. Un indice de protection de 50 multiplierait ce temps d’exposition sans coup de soleil par 50, etc.

Seulement, en pratique, les résultats sont bien différents. Car lors des tests effectués pour déterminer l’indice de protection d’une crème, l’intensité des rayons est contrôlée et chaque centimètre carré de peau est couvert par 2 mm de crème. Or, lorsque nous nous exposons au soleil, nous utilisons beaucoup moins de crème que cela.

 

Comment choisir son IP ?

Pour bien choisir sa crème solaire, il faut d’abord connaître son phototype, c’est-à-dire son type de peau en fonction de sa sensibilité au rayonnement UV. Il existe 6 phototypes, correspondant à 6 types de peaux et couleurs de cheveux. Le phototype 1 désigne ainsi une peau très claire, blanche, qui ne bronze jamais. Les cheveux sont blonds ou roux, les yeux bleus ou verts et des taches de rousseur apparaissent facilement en cas d’exposition. Ce phototype a besoin d’un indice de protection de 60, tandis que le phototype 6 (peau noire, cheveux noir, yeux noirs) a seulement besoin d’un IP inférieur à 10.

 

Quelques précautions supplémentaires

Bien évidemment, avoir le bon indice de protection solaire n’est pas suffisant pour bien se protéger. Il faut aussi appliquer sa crème de manière efficace, sans oublier le nez ou les oreilles qui sont les zones les plus exposées. Il est également indispensable d’appliquer sa protection solaire toutes les deux heures et de la réappliquer après la baignade.

Evitez aussi de vous exposer entre 10 heures et 16 heures et n’hésitez pas à mettre un t-shirt ou un chapeau pour vous protéger. Les enfants sont particulièrement vulnérables, surtout ceux de moins de six mois qui doivent porter des vêtements amples et légers pour être couverts en entier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *