L’indice de masse corporelle : Comment ça marche ?

Comprendre et interpréter l’indice de masse corporelle : L’indice de masse corporelle ou IMC n’est pas un nombre magique qui permet de déterminer toutes les mensurations. Il s’agit d’une mesure destinée à estimer le poids idéal. L’Organisation Mondiale de la Santé se sert notamment de l’IMC pour estimer la corpulence d’une population et ainsi définir les différents problèmes liés à la nutrition.

L’IMC, un mode de calcul simple

La masse idéale ne se mesure pas en jetant un simple coup d’œil dans un miroir. En effet, quelques petits bourrelets peuvent juste être le signe d’un manque d’activité physique qui concentre les masses graisseuses dans des endroits inappropriés. Les nutritionnistes ont défini l’indice de masse corporelle afin de situer une personne dans une grille de corpulence. Le calcul est basé sur des bases scientifiques et a été mis en place pour percevoir de manière objective l’évolution de l’obésité et de la maigreur au niveau de la population. L’indice de masse corporelle est calculé en divisant le poids (exprimé en kilos) par le carré de la taille (exprimée en mètre). Les intervalles d’IMC fournies ici s’appliquent aux adultes entre 18 et 65 ans et ne concerne pas les femmes enceintes.

Interpréter l’indice de masse corporelle

Selon le rapport consultatif de l’OMS, lorsque l’IMC est en deçà de 18,5, vous êtes en situation de maigreur. Entre 18,5 et 25, le poids est normal. Entre 25 et 30, l’IMC indique une personne en surpoids, tandis qu’au-dessus d’une IMC de 30, la personne est classée obèse. Au-delà de 40, on parle d’une obésité massive. Par contre, en dessous de 16,5, on parle de dénutrition. C’est le cas notamment des personnes anorexiques. Ces chiffres ne s’appliquent pas aux grands sportifs qui ont une masse musculaire plus importante, à l’instar des rugbymen. Le calcul de l’IMC permet à un individu de savoir s’il est maigre, en surpoids ou obèse. En cas de léger surpoids, il est conseillé d’adopter une alimentation moins riche en lipides et en glucides. Les problèmes plus graves doivent faire l’objet d’un suivi par un médecin ou un diététicien.

Mannequins espagnoles : pas d’IMC en deçà de 18

Pour prévenir l’influence qu’ont les mannequins sur les jeunes filles, le gouvernement espagnol a interdit à tout mannequin de sexe féminin qui possède un indice de masse corporelle au-dessous de 18 de défiler. En effet, selon l’OMS, une IMC inférieure à 18 correspond à une femme en mauvaise santé. En effet, de nombreuses adolescentes s’astreignent à des régimes drastiques afin d’atteindre la minceur, voire la maigreur des mannequins afin de correspondre aux images véhiculées par les médias. Pour garder sa santé lorsqu’on effectue un régime amincissant, il est préférable de rester dans la courbe IMC normale, c’est-à-dire entre 18,5 et 25. Pour affiner les lignes, le mieux est de faire du sport et suivre un régime alimentaire équilibré dès lors qu’on a perdu du poids après le régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *